AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sunny, un Ork parmis les Elfs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunny
Invité



MessageSujet: Sunny, un Ork parmis les Elfs   23/02/06, 09:53 pm

Karyck est un Ork de 23 ans qui a vécu beaucoup de chose. Il a eu la chance de ne pas connaître l’horreur qu’est la gobelinisation. Il est né ork, de parents humains, au Danemark, pays européens près du Tir Na Nog. Étant donné que ses parents travaillaient pour des elfs, ils ont essayé de le cacher. Ils ont réussi pendent un certain temps, mais considérait que ce n’étais pas une vie pour un enfants de vivre enfermer et tenu loin de tout. Quand Karyck eu atteint l’age de 4 ans, ils l’envoyèrent chez un de leurs amis. Un ami qui saurait l’éduquer et l’élever, a l’abri des elfs. L’homme éleva comme il put le jeune Ork. Arriver a la puberté, Karyck se promenait et entendit dans une ruelles une femmes crier. Il alla voir ce qui se passait. Une jeune Elfe se trouvait devant trois hommes. Il était évident qu’ils allaient l’attaquer. Sans réfléchir, Karyck s’avance vers les trois hommes, ils en prend deux par le coup et les frappe l’un contre l’autres, les assommant. Puis il regarde le troisième et lui flanque un majestueux coup de poing sur la tempe avant même qu’il n’ait le temps de réagir.

La jeune Elf n’en croyait pas ses yeux. Un Ork venait de lui sauver la vie. Karyck regarde la jeune Elf sans dire un mot. Il se retourne et sort de la ruelle pour continuer sont chemin. Quelques coins de rue plus tard, la jeune Elf est derrière lui et semble le suivre. L’Ork ralenti le pas et remarque qu’elle ralenti elle aussi. Se lassant de ce petit jeu, il se retourne et se dirige directement vers la jeune Elf qui semble ne plus savoir quoi faire. En arrivant près d’elle, il lui lance un regard sévère et lui demande sur un ton assez sec ce qu’elle a à le suivre comme ça. Semblant troubler, la jeune Elf dit qu’elle voulait tout simplement le remercier, mais qu’elle ne savait pas comment l’aborder, alors elle le suivait en cherchant un moyen de lui dire.

Karyck changea immédiatement d’attitude en vers l’elf. Il s’excusa de lui avoir parler ainsi et lui avoua ne pas être habituer d’être remercier par une elf. Normalement il fait plus tôt rire de lui. Puis ne sachant comment agir, il se retourne, recommence a marcher et retourne chez lui sans se préoccuper de la jeune Elf qui le suivait toujours. Le lendemain matin, de très bonheur, sont tuteur vient le réveiller en lui disant qu’il avait des visiteurs. Se demandant qui pourrait bien venir le visiter. Particulièrement à cette heure, il s’habille et descend les marches. Tournant le coin, il voit la jeune Elf qu’il a supposément sauvé la veille. Mais continuant à marcher, il voit aussi deux autres personnes. S’approchant tranquillement, il les regarde se demandant ce qu’ils veulent.

Bonjours Karyck, commence l’un d’entre eux. Je me nomme Mahyryl! Je suis le tuteur de la jeune Myarian. Elle m’a raconté ce qui c’est produit hier soir et je tenais à te remercier personnellement pour ce que tu as fait.

La discutions continua finalement au tour d’un repas. Karyck se fit offrir d’entrer à l’intérieur d’un groupe. Sans donner plus de détail sur ce groupe particulier qui forment une communauté, ils terminèrent le repas en lui disant de repenser à cette offre et qu’ils s’en reparleraient d’ici quelques peu. Deux semaines passèrent avant que l’ork ne revoie le fameux Mahyryl. A ce moment, Karyck déclara qu’il adhérerait à ce groupe, mais qu’avant il voulait en connaître plus sur eux. Mahyryl accepta.

Il l’emmena dans un endroit étrange, cela ressemblait d’un temple. Mahyryl lui expliqua quelques peu le fonctionnement du groupe, qu’il s’agissait d’un groupe d’entraide entre eux et qu’il existait un petit groupe charger de la sécurité de la communauté. Ils sont l’élite de la communauté. Tous des combattants aguerris. Karyck impressionner par tout ça, s’imaginait faisant parti de cette élite. Une fête eue lieux pour annoncer l’arriver de Karyck dans la communauté et quelques années plus tard, il entra dans l’élite de la communauté. Ce fut un des plus beaux jours de sa vie. Il se trouvait dans un endroit ou on reconnaissait sa force et où il se sentait utile. Lors d’un rituelle, il prononça le veux de loyauté en vers la communauté et s’engagea a rencontrer les membres de l’élite une fois par mois. Il s’engagea aussi a ne montrer a personne la technique de combat. Sans quoi, il serait pourchassé et éliminer. Il commence alors à apprendre le Gorchkaa. Un style de combat spécifique a l’élite de ce groupe. Un art qui a été conçu par le fondateur de la communauté qui était lui-même maître de plusieurs arts martiaux. Il conçu alors sont propre art en les mélangeant tous. Il l’appela « Gorchkaa » pour que personne ne connaisse sa signification ou même puisse penser à ce que cela puisse être.

Quelques temps plus tard, après un entrainement intensif, Karyck décide d’aller voir du pays, mais jure de rester fidèle a sont serrement. Il passe par tous les pays et y reste quelques temps avant de repartir. Il survit en faisant quelques travails dans les ombres. Juste assez pour payer ses voyages de retour au Danemark pour la rencontre de l’élite et a chaque fois, il rapporte des souvenirs des endroits qu’il a visités et raconte ce qu’il a vécu dans ses voyages. Puis aidant les nouveaux et faisant des missions de combat pour la communauté, il accomplit sa tache et retourne a sont voyage, le reprenant la où il l’avait laissé.

Un jour, il arrive à Seattle. Ville de tous les pêcher selon ce qu’il avait entendu parler à travers les UCAS. Il se prit un petit appartement dans le centre-ville et essaya de se trouver quelques travails Il voulut postuler pour devenir garde du corps, mais cela se révéla impossible car il ne pourrait laisser les clients pour se rendre au Danemark. Ce qui reviendrait à trahir la communauté. Il préféra alors continuer a travaillé dans les ombres. Le problème est de trouver une personne qui pourrait lui en donner. Il appelle une personne qui lui avait déjà trouvé ce genre de travails dans un autre pays et demande le nom d’une personne qu’il pourrait appeler pour trouver le même genre de travail. Il reçoit un nom et un numéro de téléphone qu’il s’empresse de composer. S’identifiant, il raconta rapidement la raison de sont appel et demanda si elle ne pourrait pas lui trouver un peu de travails. Quelques jours plus tard, sont téléphone sonnait et il commençait a travailler la veille!
Revenir en haut Aller en bas
 
Sunny, un Ork parmis les Elfs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment développer ses elfs pros??
» 1500 elfs sylvains/vs/Empire
» Sunny and val .
» [lucasluckydelux] [R.E.M.E.M.B.E.R.] [Elfs Sylvains] OK
» Il y a t'il un plombier parmis nous ? Coup de bélier dans la tuyauterie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowlife :: Shadowrun :: Background-
Sauter vers: