AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Brooklyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brooklyn
La police vous surveille
avatar

Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Brooklyn   04/06/10, 04:55 pm

Salut. Mon nom est Brooklyn. Bien sûr c'est un surnom, mais croyez moi, on m'appelle comme ça depuis si longtemps que j'hésite quand un cop de Lone Star me demande mon nom pendant les contrôles... Je suis un elfe. Plutôt jeune, je suis né en 2034. Bientôt la quarantaine pour un norm, à peine la fleur de l'âge pour nous autres...

Pourquoi ce surnom me direz vous? Non, je ne viens pas de la bas. Mais quand j'étais petit, j'étais très fan d'un joueur de basket de l'équipe des Nets, de Brooklyn. Du coup, je passais mon temps à me balader avec des T-Shirts et des casquettes à effigie de l'équipe de Brooklyn. Pour un gamin de Milwaukee, ça fait désordre. Du coup on m'appelait Brooklyn pour me stigmatiser. Les années passant, mon idole est tombé dans l'oubli, je me suis désintéressé du basket, mais le surnom est resté.

Quand j'ai eu une dizaine d'années, mon père m'a emmené voir un combat d'ultimate fighting, et je suis tombé béat d'admiration devant ces mecs qui étaient des bêtes de combat. Je me suis illico inscrit dans le club du quartier. Je suis tombé sur M. Curtis, un norm adepte. Il a décelé chez moi un pouvoir semblable au sien. Du coup, il m'a initié à la fois au kickboxing et aux arts mystiques des adeptes, faisant de moi quelqu'un de beaucoup plus rapide. Plus encore que la plupart des câblés. J'ai passé plus de dix ans à vouer ma vie à ce sport, et j'étais même devenue la coqueluche du quartier, gagnant beaucoup de combats. Les gangs me fichaient la paix, et avec les filles, c'était trop facile! Avec le temps j'étais presque devenu aussi doué que mon mentor... Nous nous sommes inscrits au Gladio, le sport de combat à la mode qui faisait la part belle aux adeptes. En assez peu de temps, Curtis est devenu LA star de Milwaukee. J'étais super fier, car finalement on progressait ensemble. Mais on tombe toujours sur plus fort que soit, et lors d'un combat où il s'était montré un peu moins bon que d'habitude, il s'est fait tuer par un mauvais coup...

Les temps qui ont suivi sa disparition ont été durs. Mon pote de toujours, Tim, un elfe câblé qui n'était heureux qu'avec de gros flingues à la main, m'a proposé de le suivre à St Louis. Il m'a initié lui aux ombres... Et oui, je suis retombé dans l'anonymat le plus complet en devenant Shadowrunner. Ma spécialité était de m'infiltrer discrètement dans des bâtiments sécurisés. On faisait un duo de choc. Le fric facile continuait, et on vivait en toute insouciance cette vie de stress et de danger.

Après l'incident de Chicago, on nous a proposé des contrats pour faire la chasse aux esprits insectes, la bas. Tim, alias Carbure pour la rue, y a accouru. Je l'ai rejoint plus tard et c'est là que tout a basculé. Il était avec cette fille, une elfe de la nuit répondant au doux nom de Moon, tout un programme! Fiancés qu'ils étaient. Je ne l'avais laissé seul qu'un an, et voilà qu'il se promet à une fille. Bon quoi de mal à ça me direz vous?

Et bien je suis tombé fou de cette fille à l'instant où je l'ai vue. Mais bon, je suis un grand et j'ai de l'honneur. On touche pas à la meuf de son pote! Même si c'est dur... Remarquez, question travail, on faisait un trio d'enfer, très complémentaire, puisque Moon s'est révélée être une très bonne armurière qui venait d'Europe. Un jour, après avoir terminé une run comme on en a fait bien d'autres, on devait se retrouver à notre planque tous les trois. Et Carbure n'est jamais revenu. On l'a cherché Moon et moi pendant des mois, mais on n'a jamais retrouvé sa trace... Je ne voulais pas croire à sa mort. On avait vécu trop de choses ensemble. On avait passé tellement d'épreuves que je nous avais cru immortels. Vraiment. Et la réalité nous a rattrapé. Après des semaines, harassée par le chagrin, Moon avait décidé changer d'air, de se reconstruire une nouvelle vie ailleurs. Moi j'ai continué de croire, de chercher mais en vain. Je me suis d'un coup retrouvé seul face à mes souvenirs. Deux des personnes qui ont le plus compté pour moi sont mort par la violence de notre monde. Je me suis senti si seul à ce moment que j'ai failli sombrer dans la déprime. Mon seul horizon était Moon qui se reconstruisait seule à Seattle. J'ai donc pris mes cliques et je l'ai rejoint la bas. On rêve maintenant tous les deux de construire une nouvelle équipe, mais surtout, on ne veux plus se quitter, pour une raison ou une autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Brooklyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hailee Brooklyn Bucket
» Avis aux collectioneurs de voitures miniatures
» BROOKLYN NETS!!!!!!!!!!!!!!!!
» ACI : Men In Suit 04 - Gangster Johnny, Brooklyn, New York City 1933
» [REL] Brooklyn Style [5 SKINS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowlife :: Shadowrun :: Background-
Sauter vers: