AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ceis, Maudit par l'évolution.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ceis
Mr. johnson vous connait
avatar

Féminin Nombre de messages : 537
Age : 32
Localisation : Puyallup
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Classe: Autre
Emploi: Shadowrunner
Race: Humain

MessageSujet: Ceis, Maudit par l'évolution.   04/09/08, 03:09 pm

Je suis allongé sur le toit d’un immeuble, j’ajuste mon viseur, le doigt sur la détente, j’attends un angle de tir. J’attends que l’autre preneur d’otage montre sa tête. Il est enfermé dans une école, on nous a dit d’attendre. J’ai chaud dans cette combinaison. J’entend les gens en bas, ça attire toujours beaucoup de monde ce genre de situation, allez savoir pourquoi, les gens sont toujours attirés par les histoires sanglantes, telles des mouches face a de la merde.

Ah des ordre, non ce n’est pas pour moi … c’est pour l’autre équipe sur le toit voisin. J’en ai marre de rester la a rien fouttre, mais d’un autre coté j’aime ce que je fais. J’appuie sur mon commlink et appelle mon pote qui est caché un peu plus loin. On rit, on déconne, on démystifie la situation, comme les chir au bloc, il parait qu’ils se font des crasses tout le temps pour faire tomber la pression. Bah nous on fait pareil. On nous dit de ne pas tirer, que des compromis sont en cours…

« Pfff c’est long … pour une première sur le terrain, le vrai de vrai, ils n’y vont pas de main morte, ils veulent sans doute me tester. Il ne faut pas que je flanche. Il parait que la comète de Halley doit passer dans le ciel aujourd’hui, je me demande si je pourrais la voir d’ici…»

Je reste concentré, l’ordre peut être donné à tout moment… Je ressens une chose étrange comme si mon sang se mettait à bouillir…

« Mais qu’est ce qu’il m’arrive… ça fait mal … je … »

La douleur est trop grande, fulgurante, je ne peux retenir un cri, je roule sur le coté, mon arme reste là où je l’ai posée mais je ne suis plus au commande. Je ne ressent plus rien que douleur, mon sang semble en ébullition dans mes veines. La douleur est telle que je perds connaissance… chose qui n’était jamais arrivée. Je revois mon passé.

Je suis enfant, je joue dans un terrain vague avec mon petit frère, on joue à la guerre comme tous les gosses de nos ages. Ma mère nous appelle pour le goûter. On fait la course. De l’autre coté de la porte, ce n’est pas ma mère et ses bonnes pâtisseries que je trouve mais des adolescents qui courent dans un couloir. On me prend le bras, je suis le mouvement, j’entends une espèce de sirène. On se retrouve dans une cour tous en rangs, je porte un treillis et des plaques pendent à mon cou. Une voix rauque nous crie dessus. On répond tous en cœur : Chef oui Chef. Je me retrouve dans une file en un battement de paupières, un parcours du combattant devant moi, je dois le faire, je ne dois pas me ridiculiser… a peine j’ai atteint le mur que je m’effondre. Je suis sur un brancard, on me dit que je vais subir quelques modifications pour améliorer mon rendement. Je me réveille, mes sens ont changé, ils sont plus … fonctionnels. Je vois, entend et sens des choses que je n’aurais pas cru possible avant d’entrer dans le cabinet médical.

Je suis a nouveau devant le parcours, je le réussit sans problèmes, mes muscles ont été tonifiés, je suis moins gauche dans mes mouvements. Le capitaine est satisfait, j’ai 2 jours de perm avant le début de mon entraînement spécialisé.

Je suis au restaurant, j’ai ma famille avec moi, je vois bien que je les dégoûte, je sais que j’ai changer, mais ces changements me plaisent, ils font de moi quelqu’un de différent.

Et me revoilà allongé par terre dans l’herbe, j’ai un sniper dans les mains, un coup d’œil dans le viseur et voila ma cible. Un rond de carton. Je vise et tire, le centre…

La douleur reprend le pas sur les souvenirs. J’entends des cris, ce sont les miens. Je reviens assez dans ce monde pour sentir du sang s’insinuer dans mon pantalon. Un truc remue sous moi, une sorte de serpent, je roule sur le coté. Ca bouge, c’est rattaché au bas de mon dos ??? Je crie de plus belle, on dirait une jeune fille… mes mains agrippent le sol, je ne glisse pas, je les regarde de plus près, j’ai des poils minuscules sur les paumes … je sens l’air sur mon visage, je pleure. Mes cheveux se collent mon visage, de longues mèches blondes… Mais j’avais les cheveux courts … J’entend des hoquets de surprise. Mon ami qui m’a entendu crié est là. Il me regarde les yeux exorbités, je vois la peur dans son regard. Quelque chose a changé, j’ai changé… Ses lèvres remuent mais je ne comprenais pas ce qu’il dit. Il part en courant. Je reste la a moitié sonné, ne comprenant pas ce qui vient de se passer.

Des bruits de pas, je les entend de loin, je les sens. La peur prend le dessus sur le reste. Je me relève et attrape mes affaires, pas besoin de laisser des traces derrière moi. Je cours, aussi vite que possible. Je prends mes jambes à mon cou, je cours jusqu'à ce que mes jambes ne puissent plus suivre le rythme par manque d’oxygène et par excès d’acide dans mes muscles. Appuyé contre un mur je reprend mon souffle, mon nouvel appendice se balance entre les jambes, une douleur sourde est encore présente, mes cheveux sont passés au rouge vif…

« Mais qu’est ce qui m’arrive… »

J’entends des cris, ce ne sont pas les miens cette fois, j’entends des ordres, la voix de mon capitaine dans mon Link, on me somme de rester ou je suis, on ordonne de me rendre, que la désertion ne m’apportera rien. Je ne peux rien faire, si je me rends je devrais supporter leur regard d’horreur… Je m’enfuis donc, on me tire dessus, je m’effondre au sol. Ils se rapprochent, je les entends, j’hésite… Finalement je me relève et me remet à courir en boitant, je vais me réfugier dans un squat de Redmond où je tente de me faire oublier.

Pendant plusieurs semaines ils m’ont cherché, j’ai changé de nom, je me fais petit. Je me fais tout simplement oublier. Pendant mon attente, j’ai appris le violon pour m’occuper l’esprit. J’ai une sensation étrange dans le corps, toujours, tout le temps. Une haine omniprésente, immuable, alimentée en permanence. Les gens que j’aimais, qui étaient devenus ma famille m’avaient tiré dessus pour m’arrêter, maintenant ils me recherchaient. Je suis différent mais ça ne les autorise pas à me traquer comme une bête, je n’ai rien fait pour être ainsi.

***

Plus tard, je me risque à sortir dans un bar, je rencontre un groupe d’étudiant, des généticiens, ils fêtent leur diplômes. Même ivres ils sont curieux mais semblent m’accepter trouvant simplement bizarre que j’aie modifié mon corps ainsi. Plus tard, l’un d’eux m’avoue qu’il n’est pas comme les autres non plus, il avait trouvé des informations sur moi, ce que je faisais avant de disparaître. Evidemment, les forces spéciales n’avaient pas effacé mon dossier, ils l’avaient simplement mit a jour.

Il me fait rencontrer d’autres personnes, ils s’appellent des coureurs d’ombre, j’ignore ce que c’est mais ils m’expliquent, ils me montrent que je pourrais leur être utile et que ça me fera des nuyens pour manger.

Ces courreurs m’ont présenté diverses personnes, dont une qui s’avère être des plus utiles. Il fait des placements a ma place avec m’argent que je gagne. Soit disant que ça rapporte, je vais attendre de voir ce que ça donne, je n’aime pas spécialement devoir remettre mes finances dans un type que je n’ai jamais vu, mais bon si ça peut me rapporter pourquoi pas. Qui sait je pourrais peut être avoir un appart un peu plus décent dans quelques semaines…

***

Aujourd’hui je suis toujours un coureur mais eux sont partis explorer l’Europe, je sais ce que j’ais, mon organisme a muté, j’ai suivit une autre branche de l’évolution comme ils disent. Je me cache toujours de mes anciens camarades, je sais que mes dossiers ne sont pas effacés et que si ils me retrouvent je vais finir en rat de laboratoire. Mais je m’en moque, j’ai trouvé ce que je voulais faire, moi qui pensais que mon avenir serait dans les forces spéciales, je me suis rendu compte que tout n’était que mensonge. Je suis chasseur de prime, je traque, suit, file ma proie, parfois je l’abat d’une distance sécuritaire mais pas toujours.

J’ai toujours mon trustee qui s’occupe de mes affaires, il m’a trouvé un appart dans Puyallup qui n’est pas si mal que ça, il y a ce qu’il me faut même un petit supplément. J’espère juste qu’il ne découvrira pas que je ne fais pas juste des contrats de surveillance sinon je risque d’avoir des problèmes avec lui… En attendant de voir ce que ca donnera je continue ma vie comme je peux ?

Je hais les forces spéciales pour ce qu’ils ont voulu faire de moi, je les hais pour vouloir m’enfermer, je hais ceux qui jugent aux apparences sans chercher à comprendre, je hais ceux qui séquestrent d’autres personnes, je hais cette ville, je hais la plupart de ses habitants qui ne savent pas la chance qu’ils ont.



Je vis avec cette haine qui ne me quitte que quand je me mets à jouer du violon, ça me détend, je pense à autre chose, je m’évade de ce monde puant.

Je n’ai repris contact avec personne, pas même ma famille, vu leur réaction avec des implants, je n’ose même pas imaginer ce qu’ils diraient a me voir maintenant …

[PS: bon voila reste à voir si vous acceptez le concept sinon je le tranforme en simple humain tout bete. Il manque la description physique et psychologique, je vais la tapper tout de suite]


Dernière édition par Ceis le 04/09/08, 05:32 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceis
Mr. johnson vous connait
avatar

Féminin Nombre de messages : 537
Age : 32
Localisation : Puyallup
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Classe: Autre
Emploi: Shadowrunner
Race: Humain

MessageSujet: Re: Ceis, Maudit par l'évolution.   04/09/08, 03:33 pm

Description:

Ceis, autrefois appelé Syzdek, est un homme dans la moyenne, pas nécessairement très musclé, ni très brillant, il reste athlétique. Malheureusement, il a tendance à le cacher sous des vêtements amples et informes, sous des manteaux longs. Il cache ses différences, ce que beaucoup voient comme des difformités. Sous son manteau, une chose, sa queue, se meut perpétuellement, elle se balance de gauche à droite, compensant ses mouvements, elle s’enroule, se déroule. Il peut la contrôler mais ça lui demande une grande partie de son attention, c’est pourquoi la plupart du temps, il la laisse se mouvoir à sa guise.

Ceis, n’est pas ce qu’on pourrait qualifier de beau. Sa peau luit d’une faible lueur, comme si une myriade de luciole avait élu domicile dans ses chairs. Ses cheveux, coupés de manière asymétrique ont tendance à changer de couleur selon ses humeurs, passant du blond, au rouge au noir de jais, voir même au rose bonbon. Il a un œil cybernétique noir et l’autre vert clair.

Pour dissimuler au maximum ce qu’il est afin qu’on ne repère pas trop facilement sa position, Ceis porte un Panama sur la tête, et marche celle-ci baissée, se faisant le plus petit possible lorsqu’il est hors d’endroits sécuritaires.

Loyal une fois qu’on lui a prouvé qu’on ne le jugeait pas pour son apparence mais pour ce qu’il était vraiment. Il ira jusqu’au bout, peu important les risques, il ne laisse jamais tomber quelqu’un qui a son amitié.

Grognon et bourru au premier abord, il vaut mieux ne pas le braquer si on ne veut pas s’attendre à des réponses froides et cinglantes. Si on creuse un peu on comprend rapidement que cette carapace lui sert à se protéger du regard, souvent dur, des autres.

Quand on le connaît, on peut voir qu’il est malgré tout resté jovial et blagueur, mais encore faut-il le connaître pour découvrir cette âme enfantine qui se cache dans cette carcasse.

Prudent, il préfère répondre à coté d’une question, que de mentir, mal évidemment, passant souvent pour un idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Augure
Bad Ass Fixer
avatar

Féminin Nombre de messages : 1206
Localisation : Inglorious Bastard
Date d'inscription : 22/07/2007

Feuille de personnage
Classe: Street Sam
Emploi: Fixer
Race: Elf

MessageSujet: Re: Ceis, Maudit par l'évolution.   04/09/08, 05:12 pm

J'ai eu la chance de lire le background en avant-première, et je l'ai adoré! Trop agréable à lire, je verrais bien une suite! Je veux un roman! ^_^

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceis
Mr. johnson vous connait
avatar

Féminin Nombre de messages : 537
Age : 32
Localisation : Puyallup
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Classe: Autre
Emploi: Shadowrunner
Race: Humain

MessageSujet: Re: Ceis, Maudit par l'évolution.   04/09/08, 05:33 pm

Merci ^^

Je peux tenir une sorte de journal si tu veux lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Ceis, Maudit par l'évolution.   04/09/08, 05:46 pm

Tu peux toujours essayer, mais crois-moi, on finit par sauter plusieurs jours... expérience vécue avec Ysk! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder Razia
Game Master
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Localisation : Puyallup
Date d'inscription : 03/05/2008

Feuille de personnage
Classe: Technomancer
Emploi: Shadowrunner
Race: Humain

MessageSujet: Re: Ceis, Maudit par l'évolution.   07/09/08, 01:45 pm

Ouah ! La feuille de perso et le background sont vraiment au top ! ( ça rendrait presque jaloux... )

N'oublie pas de te faire recensé ici Cool

Encore bravo et bienvenu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ceis, Maudit par l'évolution.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ceis, Maudit par l'évolution.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'évolution des chimères en NSG
» Extraits du film "La Révolution Française"
» Les interfaces tactiles, une nouvelle révolution?
» Ce qu'est la Révolution
» La Révolution des jeux PC !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowlife :: Shadowrun :: Background-
Sauter vers: