AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eugène Delacroix alias Raven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eugène
A feast for crows
avatar

Masculin Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 21/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Mage
Emploi: Shadowrunner
Race: Zoocanthrope

MessageSujet: Eugène Delacroix alias Raven   21/06/07, 11:05 pm

Eugène prit son paquet de cigarette qui se trouvait dans la poche de sa chemise et en sortit également une pochette d’allumettes. D’un geste rapide, il approcha la flamme de sa cigarette et aspira, les yeux braqués sur son interlocuteur, son éditeur, Elmuth Miklotov.

- Tu veux publier un autre livre? Tu sais que ton dernier n’a pas très bien marché. Les critiques étaient assez brutal, je croyais que ca t’aurais découragé. Après ton premier roman, qui à eu un bon succès, les gens s’attendaient à ce que ton deuxième soit semblable. Et ton idée de tomber dans l’horreur. Tu aurais du écrire un autre bouquin psychologique, qui aurait plu à tout les intellectuels qui avait acheté ton premier.

Eugène se mit à rire. Troublé, l’homme répondit très vite :

- Je ne veux pas dire que ton deuxième roman était mauvais, mais tu t’étais fait une petite réputation dans un autre domaine alors les gens on nécessairement été déçue.

Visiblement mal à l’aise par le mutisme d’Eugène, l’homme faillit dire quelque chose, puis il secoua la tête nerveusement.

- Non…, je veux dire oui, émit-il. Je peux bien publier ton nouveau bébé, si il est bon, bien entendu. Je peux voir le manuscrit?

- Bien sûr, dit Eugène en détournant son regard.

Il désigna d’un geste la serviette de cuir qu’il avait amené. Miklotov l’ouvrit et posa délicatement le manuscrit sur la table, devant lui.

- Le festin des corbeaux. Qu’est ce que c’est? Pas encore de l’horreur j’espère.

Eugène se leva et reprit place sur sa chaise. Il baissa les yeux sur la table, semblant fasciner par la pile de feuilles jaunit. Il remua un peu, ce qui agita doucement son veston, et se tourna vers la fenêtre.

- Non. C’est une espèce d’autobiographie. Que j’ai commencer à écrire il y a bien longtemps.

Comme Miklotov restait bouche bée, il partit d’un éclat de rire.

- Je sais que je ne suis pas célèbre. Qui voudrait lire l’histoire d’un pauvre écrivain qui ne peut même pas vivre de son art? Mais je crois que mon histoire, romancé naturellement, pourrait en intéresser plusieurs. Après tout, la vie d’un corbeau devrait bien en fasciné quelques-uns.

Il lui sourit en le regardant dans les yeux, le sourcil arqué comme s’il était en train de lui dévoiler un terrible secret. Miklotov prit alors un air très sérieux.

- Je ne comprends pas.

- Naturellement. En fait, ce que j’essai de vous dire c’est que je ne suis pas un humain.

Il parlait tranquillement, pesant chacun de ses mots. Son ton était extrêmement grave, comme pour convaincre un contradicteur. Son éditeur afficha un large sourire.

- Quelle concept! Un corbeau dis-tu? Tu es un corbeau-garou c’est bien ça? Haha! Intéressant, intéressant.

- Vous devriez le lire avant de vous énerver. Commencer par la préface.

Miklotov feuilletas le manuscrit puis revint au début. Il leva quelques pages devant lui, replaça ses lunettes et se racla la gorge avant de commencer.

- Je suis fils du vent, issue d’un métissage entre le mystère et la bête. Je n’es pas la chance, comme vous, d’être reconnu comme un être possédant des droits. Je suis un animal, une bête inintelligente sans émotions ni opinion dont l’instinct est le seul facteur qui régit mes choix. Ce portrait un peu sombre est loin d’être la vérité, mais les rares personnes connaissant l’existence de ma race ne vous diront que très rarement le contraire.

Après tout, nous ne sommes que des animaux, et l’homme, dans toute la démesure de sont orgueil, n’oserait jamais admettre que malgré tout l’amour qu’il peut avoir pour son fidèle chien Boubou, que ce dernier puisse être sont égal. Mais je m’égare dans ma frustration, et je suis loin d’être un chien. Aussi, par pitié, ne m’appeler pas Boubou. Si vous tenez vraiment à me donner un nom, appeler moi Joseph ou Eugène, pourquoi pas Eugène. Où en étais-je déjà? Donc, comme vous l’avez probablement deviné, je suis un animal, un corbeau pour être plus précis. Et alors que le mystère est supposé s’éclaircir, je crois que vous vous posez encore plus de questions.

La lycanthropie est l’état de tous ceux qui peuvent se métamorphosés en quelque autre animal. Pour ma part, comme je les dis plus haut, je suis un animal de naissance et je peux, par un processus à la fois mystique et physique, me métamorphosé en homme. En suivant cette ligne de pensé, l’on pourrait m’appeler un homocanthrope, mais les hommes ont adopté depuis maintenant plusieurs années un terme beaucoup moins scientifique, celui de changeur de forme.

C’est un portrait peu flatteur que les démonologues nous ont laissé des changeurs de formes : le portrait de bêtes affamés de chairs enfantines, terreur des campagnes, objet d’une répulsion universelle. N’allons surtout pas imaginer que leurs études appartiennent exclusivement à la réalité, car cette dernière est tout autre. Après avoir étudié et la genèse du mythe et la réalité, nous sommes en droit de nous demander si les démonologues nous disent toute la vérité, ou s’ils cachent la vrai nature des êtres qu’ils ont étudié au profit des gouvernements et méga corporations qui désire garder le contrôle sur une race qu’ils connaissent très peu. Par démonologues nous entendons aussi bien les écrivains ecclésiastiques, que les savants qui, avec le plus grand sérieux, se sont questionnés sur notre compte.

Étant des animaux en tout premier lieu, notre façon de penser et d’agir est nécessairement différente de celle des metahumains. Notre quasi incapacité à reconnaître et à obéir les lois des hommes, à suivre une éthique définie par la société, son probablement les plus grandes différences qui vous rend si peut prompt à nous respecter d’avantage. Ce caractère animal peut en effet faire peur, je dois bien l’avouer, si la personne qui en est le spectateur est peu ouverte d’esprit. J’ai déjà vue des hommes d’un courage et d’une expérience de la vie considérable reculer d’effroi à la vue des gestes posé par un de mes frères. Mais pourquoi, dite moi, craindre un homocanthrope mangeant à la façon des loups alors qu’au moment même où j’écris cette phrase des milliers d’hommes sont tué par la main d’un de ses semblables pour des raisons aussi puéril que la vengeance ou l’argent?

Mais je n’écrit pas ce livre pour écrire un discours sociologique sur l’opinion injuste que ce font les gens sur les changeurs de formes. J’écris un livre sur ma vie, et pourquoi seriez-vous intéressé à lire un livre sur la vie d’un petit corbeau me demandez-vous?

Car elle est franchement tordue, car elle est fascinante et effrayante à la fois, elle est extraordinaire. Car elle vous permettra de vos évadez loin du monde que vous connaissez, elle vous fera voler dans les cieux d’azures et marcher parmi les hommes. Et même si vous croyez que tout ce livre n’est que fiction, vous ne pourrez vous empêcher de douter et vous ne pourrez y détacher votre regard. Je parais bien présomptueux n’est-ce pas? Mais vous savez que j’ai parfaitement raison.

Miklotov replaça soigneusement les feuilles pendant qu’Eugène regardait fixement chacun de ces gestes. Il laissa son regard sur le manuscrit pendant plusieurs minutes avant de le lever vers le jeune homme devant lui, qui allumait sa dixième cigarette de la soirée.

- J’aime bien ce que je viens de lire. Je ne peux rien te confirmer pour le moment, laisse moi le temps de tout lire et je te redonne des nouvelles. Un corbeau! Haha! Il n’y a que toi pour trouver une idée aussi louche.

Eugène se leva alors, replaça son veston et se dirigea vers la fenêtre qu’il ouvrit. Puis il se changea en corbeau. Il s’extirpa de ses vêtements à grand coup d’ailes, se retourna vers son ami et quitta la pièce alors que Miklotov, dans sa panique, était tombé en bas de sa chaise.

Ce n’est pas très malin, pensa t-il, je dois me trouver d’autres vêtements maintenant. Mais la tête qu’il a fait! Puis il émit un long croassement qui ressemblait à un rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goldmos
L'importé
avatar

Masculin Nombre de messages : 2987
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 02/04/2005

Feuille de personnage
Classe: Mage
Emploi: Shadowrunner
Race: Humain

MessageSujet: Re: Eugène Delacroix alias Raven   22/06/07, 07:27 am

J'espère que tu ne me dévoile pas dans ton livre, j'ai ma couverture à garder Razz. Très très bien, j'aime beaucoup le style d'écriture et les détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugène
A feast for crows
avatar

Masculin Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 21/06/2007

Feuille de personnage
Classe: Mage
Emploi: Shadowrunner
Race: Zoocanthrope

MessageSujet: Re: Eugène Delacroix alias Raven   22/06/07, 07:55 am

Haha t'inquiète, il parle de sa vie mais n'inclu pas sa vie dans les ombres dans le livre. Il parle d'avantage de sa vie de tout les jours, du fait d'être un shapeshifter, ce qu'est un shapeshifter, les problèmes que ca lui donne. C'est un roman, et il est romancé, donc pas totalement véridique, pour que le tout soit vraiment interressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayana
Game Master
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 20/07/2007

Feuille de personnage
Classe: Adepte
Emploi: Shadowrunner
Race: Elf

MessageSujet: Re: Eugène Delacroix alias Raven   21/07/07, 03:38 am

wow juju tu as des talent cacher en écriture toi cest super beau comment tu a rediger le tout ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eugène Delacroix alias Raven   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eugène Delacroix alias Raven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2009 - Ellowyne Wilde - Essential Ellowyne Too - Raven
» BON ANNIVERSAIRE CHARLES ( Alias CBZ-26 )
» Link alias Lindsay Dole, alias...
» BON ANNIVERSAIRE GUILLAUME ( Alias BaBoOn )
» Entretien Avec le Roi(pv: Tom et Raven dans le role du roi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowlife :: Shadowrun :: Background-
Sauter vers: